L’orphelin

Né en 1913, Georges Guingouin n’a presque pas connu son père, tué en 1914.En cela, il partage le sort de nombreux européens de sa génération : 1,4 millions de soldats français sont tués pendant la première guerre mondiale. Mais les circonstances du deuil du père méritent qu’on s’y penche, tant elles marquent le futur chef de maquis. Charles Guingouin est sous-officier de carrière au régiment … Continuer de lire L’orphelin

Les points sur les « i ».

Je ne souhaitais pas faire de surf sur l’actualité, et je serais tenté de traiter le cas Zemmour par le mépris tant j’ai de mépris pour l’individu et mieux à faire pour l’instant. Mais ce triste individu s’est encore une nouvelle fois fait le chantre de la réhabilitation de Vichy et du Maréchal Pétain. Je crois que le mieux reste encore de laisser la parole … Continuer de lire Les points sur les « i ».

As time goes by…

Le hasard m’a fait tomber récemment sur la revue des deux mondes de juin 1966. Bien avant Pénélope Fillon, donc. Le premier texte m’étonnait par la qualité de son style. Ayant feuilleté d’abord en curieux, je n’ai compris qu’après m’être étonné de ce style qu’il s’agissait de Maurice Genevoix, « immortel » académicien depuis 1946, auteur de « Ceux de 14 », récit de son expérience de la guerre … Continuer de lire As time goes by…

Ceux qui disent non, ceux qui disent oui.

Deux documentaires ont retenu mon attention sur une thématique similaire. Le premier à été diffusé cette année sur Arte à l’occasion du 80e anniversaire du déclenchement de la deuxième guerre mondiale : Pologne 1939 : La métamorphose des soldats en criminels de guerre. Le film de Jean-Christophe Caron et Alexander Hogh suit, à travers leurs écrits (courriers et carnets de guerre) le parcours de plusieurs … Continuer de lire Ceux qui disent non, ceux qui disent oui.