Entendre chanter les anges.

En cette avant-veille de Noël, à l’heure de préparer des moments entre proches, je souhaitais accompagner mes vœux pour les fêtes. Entre septembre 1939 et août 1945, six noëls de guerre ont eu lieu.

C’est par le jour de Noël 1941 que débute le film Un taxi pour Tobrouk. Les cinq protagonistes y fêtent à leur manière leur noël de guerre, qu’ils soient prisonniers, en exil ou sur le départ. C’est un quantique de Noël, Les anges dans nos campagnes, qui accompagne le film. Il est arrangé en chant profane par Charles Aznavour, qui joue, dans le film, le rôle de Samuel Goldmann, étudiant en médecine, juif.

Le site unpassetrespresent.fr passera cette année son premier noël. Le projet, lui, passera son troisième. Il n’a pas encore l’age de savoir la vérité sur le Père Noël. Il est passé plusieurs fois depuis l’an passé sur le Tipeee.

Très récemment, des contacts ont été pris qui pourraient signifier un nouvel avenir pour le projet. Je vais rester discret pour le moment.
Mais pour ces fêtes de fin d’année, je peux formuler ce vœu de pouvoir célébrer les 80 ans du 18 juin 1940 par un beau film. C’est ma demande au Père Noël et ma bonne résolution pour la nouvelle année.

À vous qui suivez et soutenez Un passé très présent, je souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.

Pour soutenir le projet Un passé très présent, c’est toujours ICI.
Et il y a d’autres façons que j’ai détaillées ICI.
N’oubliez pas de vous abonner et de fouiller dans le petit bloc ci-dessous pour mettre un petit « J’aime » et un petit partage.
Merci !

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :