Le nez dans le guidon

QUESTIONNAIRE EN FIN D’ARTICLE

Depuis quelques temps, je m’aperçois que le public auquel je m’adresse n’a pas forcément tous les éléments de connaissance pour comprendre de quoi je parle. C’est un peu l’écueil quand on se plonge dans un sujet : on n’est pas toujours sur d’être suivi. Et on ne regarde pas toujours dans le rétro. Je tente d’apporter quelques rafraichissements de mémoire ou de nouveaux éléments pour celles et ceux qui n’ont pas, comme moi, le nez dans le guidon, suivant une route, la mienne, pas forcément bien balisée au préalable, qui passe par :

  • la deuxième guerre mondiale ;
  • la vie politique française et internationale des 80 dernières années ;
  • le Limousin ;
  • des études en sciences humaines et sociales axées sur la géographie ;
  • la sociologie, donc,
  • l’Histoire, évidemment ;
  • un goût prononcé pour le polar, le film ou le roman noir.
  • Etc…

Ça fait que je me rend compte que celui ou celle qui met les pieds sur ce site ou sur la page Facebook ou la playlist Youtube doivent avoir peut-être un peu de mal à saisir où je veux en venir. J’ai donc envie de faire assez rapidement une publication, sans doute en vidéo, pour expliquer le pourquoi du projet et aussi un peu le comment.

Du coup, peut-être pouvez-vous m’aider en répondant à quelques questions, que je sache où je vous perds ou vous ai perdu. Je n’aime pas être mal compris. Et ça m’aidera aussi à avoir où aller.

D’avance merci à celles et ceux qui voudront bien prendre quelques minutes pour répondre :

Pour soutenir le projet Un passé très présent, c’est toujours ICI.
Et il y a d’autres façons que j’ai détaillées ICI.
N’oubliez pas de vous abonner et de fouiller dans le petit bloc ci-dessous pour mettre un petit « J’aime » et un petit partage.
Merci !

Publicités

2 réflexions au sujet de “Le nez dans le guidon”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :