SAUVER L’ESPÉRANCE

L’espérance née de la Révolution de 1917 en Russie tourne très vite court pour beaucoup de gens d’obédience marxiste. Mais en France, les illusions perdurent encore après la 2e guerre mondiale.
Edwy Plenel, né après guerre, entre en politique dans les années 70, dans les courants trotskystes, à la Ligue Communiste Révolutionnaire.
Il rencontre Guingouin au début des années 1980. Journaliste au Monde, il est envoyé par un rédacteur en chef corrézien à la rencontre de l’ancien chef de maquis, à Troyes. Le journal d’extrème droite le Crapouillot venait de publier un article accusant les maquis de Guingouin d’avoir provoqué le massacre d’Oradour.
S’en est suivi une correspondance entre les deux hommes, le militant d’extrême gauche antistalinienne trouvant écho à ses luttes dans le résistant communiste exclu par le Parti, alors en pleine crise stalinienne.

Pour soutenir le projet Un passé très présent, c’est toujours ICI.
Et il y a d’autres façons que j’ai détaillées ICI.
N’oubliez pas de vous abonner et de fouiller dans le petit bloc ci-dessous pour mettre un petit « J’aime » et un petit partage.
Merci !

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :