IL APPARTIENT À TOUT LE MONDE

Affiche YouTube

Nouvel extrait de mon entretien de septembre 2018 avec le Professeur Maurice Corcos, psychiatre de l’Institut Mutualiste Montsouris.
Après une réflexion sur la mémoire des traumatismes, c’est le caractère public du personnage historique et mémoriel Georges Guingouin qui retient notre attention. Une réflexion qui occasionne un lapsus à Maurice Corcos. Et lui remémore une anecdote personnelle : celle de son appropriation d’un autre personnage historique et mémoriel. Un autre Georges : Georges Perec.

Des réflexions qui pourront nous renvoyer à beaucoup de réflexions déjà partagées sur ce site.
Celles sur la dimension légendaire de Georges Guingouin, sa vie héroïque ou la ressemblance de son destin avec celui d’Emiliano Zapata et des bandits d’honneur.
Celles sur le sens donné aux faits du passé par Miguel Benasayag ou Pierre Bergounioux.
Celles sur la mémoire comme fait social de Marie-Claire Lavabre.
Ou encore sur la multiplicité des mémoires de la Résistance de Laurent Douzou.

Ceci dit, petite déception… J’ai bien souvenir qu’on avait parlé de la deuxième guerre mondiale telle que racontée par Steven Spielberg. Et c’était dans la partie off de notre entretien. Privilège et fardeau du reporter. Nous vivons toujours avec le regret de ce qu’il se passe quand la caméra s’éteint.

Laisser un commentaire

Français
Exit mobile version