TIPEEE, C’EST FINI.

La page Tipeee de Un passé très présent est désormais fermée.

C’est une réflexion que j’avais en tête depuis un moment. J’ai pris ma décision ce matin. J’ai aussi reçu ma troisième dose mais le lien avec ce qui précède et va suivre ne se fera que dans l’esprit des complotistes.

Les raisons qui me poussent à quitter cette plateforme se résument globalement dans le malaise créé par cette interview diffusée au début du mois de septembre par Complément d’enquête (Édition du 2 septembre : Fake news, la machine à fric).

Avant même l’épisode Hold Up, j’avais des doutes sur cette plateforme et un certain nombre des « créateurs » hébergés. Je pense notamment à des médias comme Thinkerview ou France Soir.

Je ne crois pas qu’on puisse considérer que tolérer voir cautionner les contenus complotistes ou xénophobes soit le prix à payer pour la liberté de conscience ou d’expression.

D’autant que des créateurs eux aussi mal à l’aise avec la politique de la plateforme ont été mis dehors par la direction pour avoir indiqué d’autres moyens de les soutenir sur leur page.

Pour certains créateurs et créatrices, qui comptent notamment sur cette cagnotte mensuelle pour payer des personnes travaillant avec elles et eux, il y a une pression économique non négligeable à disposer ou non de ce moyen de financement.

Moi, ce tipeee m’a rapporté l’équivalent d’un demi plein d’essence par mois et je n’ai à me préoccuper que de mes revenus personnels. J’y parviens entre autres en travaillant auprès des collégiens.

Pas de quoi m’offrir de problèmes de consciences.

Merci à toutes les personnes m’ayant apporté leur aide, sur la plateforme Tipeee ou ailleurs.

Celles et ceux qui souhaiteraient apporter une aide disposent d’autres moyens que j’indique ci-dessous.

Laisser un commentaire

fr_FRFrançais
%d blogueurs aiment cette page :