LES MARCHANDS DU TEMPLE

J’ai relayé très récemment (hier si je me souviens bien) sur la page Facebook un article du Parisien indiquant que certaines locations autour des plages du débarquement atteignaient les 2000€ la nuit. Récemment également, j’ai relayé d’autres publications indiquant que certains vétérans faisaient des souscriptions pour pouvoir venir en Normandie. Ici, un groupe mémoriel s’émeut … Lire la suite

« UN BANDIT D’HONNEUR »

J’avais réalisé au cours de l’été 2018 l’interview de Yann Fastier, autour de son album jeunesse intitulé Guingouin, un chef du maquis. Un bel album, au trait inspiré des affiches sérigraphiées de l’avant-guerre.Deux choses sont très intéressantes à noter : la première, c’est que Guingouin n’était pas l’idée première de l’auteur, qui cherchait avant tout … Lire la suite

« DES MÉMOIRES DE LA RÉSISTANCE »

Est-ce que la Résistance a été si prégnante qu’on le croit dans la France de la fin et de l’après-guerre ? La réponse est certainement beaucoup plus subtile qu’on le pense. Laurent Douzou, professeur d’Histoire à Sciences Po Lyon, spécialiste de la Résistance, met ces choses au clair. Quant au phénomène mémoriel, il est très … Lire la suite

« IL FALLAIT QUE LE TEMPS PASSE »

Alexandre Bremaud a travaillé sur les maquis du Commandant Eugène Pinte. On touche à travers l’exemple d’Eugène Pinte un autre profil de résistant, celui du militaire de carrière. Après l’armistice de juin 1940, Eugène Pinte reste militaire d’active dans l’Armée d’Armistice de la zone sud, dite zone non-occupée, où l’État Français, sous la direction du … Lire la suite

UNE LIGNE DROITE ET QUELQUES PAS DE CÔTÉ

L’année 2019 a commencé pour le projet Un passé très présent par une séquence de mise en perspective. Pour reprendre le déroulé, j’avais commencé il y a deux ans par une interview d’Armand Gatti, qu’on retrouve dans la première bande annonce du projet. Bien m’en a pris : Armand Gatti s’est éteint un mois après … Lire la suite

SORTIR DE LA GUERRE

Un grand classique de l’affiche de propagande alliée par un illustrateur des plus célèbres. Et un bon exemple du consensus de 1944.

UNE AFFAIRE DE FAMILLE ?

En cette journée internationale des droits des femmes, j’ai partagé sur la page facebook du projet le témoignage de Camille Senon. Son témoignage commence à Oradour-sur-Glane. Le 10 juin dans l’après-midi, les SS arrêtent le tramway de Limoges et lui empêchent l’accès à Oradour. Camille Senon est à bord, elle va rendre visite à ses … Lire la suite

fr_FRFrançais
%d blogueurs aiment cette page :