Notes sur « Brève euphorie » : le temps et l’espace.

Le travail sur le feuilleton août septembre 44 continue, mais il me conduit à faire des ajouts ou ouvrir des parenthèses sur ce que j’ai déjà écrit. L’article Brève Euphorie, dans la série Le Marteau et l’Enclume, est ici. La mi-septembre, comme évoquée précédemment, met les alliés face à un dilemme stratégique. Après le repli des troupes allemandes à l’est de la Seine, les forces … Continuer de lire Notes sur « Brève euphorie » : le temps et l’espace.

Brève « euphorie »

Si la défense sur les 3 fronts ouest européens (Normandie puis nord de la France, sillon rhodanien et Italie) coûte cher à l’Allemagne, qui fait aussi face, durant l’été 44, à une offensive soviétique en Biélorussie (Opération Bagration de juin à août) , elle a coûté aussi très cher aux Alliés. Il a fallu plus de deux mois aux Alliés pour sortir de Normandie. Reprendre … Continuer de lire Brève « euphorie »