L’ORPHELIN

Charles Guingouin est tué en 1914 dans les premières semaines de la guerre. Son régiment est décimé. Un épisode qui marque son fils Georges.

fr_FRFrançais
%d blogueurs aiment cette page :