J’écris ton nom…

Faute de temps pour moi-même écrire, je me permets de relayer ici ces mots d’Aurélien Bellanger hier matin sur France Culture. La conclusion du 4 septembre, 8h45 Sans doute que la poésie a chanté la geste de la résistance parce que celle-ci opposait à ceux qui sortaient leur revolver quand ils entendaient le mot culture … Lire la suite

fr_FRFrançais
%d blogueurs aiment cette page :